Dr Isabelle PAOLI - Le laser médical
  • Epilation
  • L’épilation laser permet de détruire la racine du poil où se concentre la mélanine.

    Le renouvellement du poil se fait selon un cycle pilaire :

  • Une phase anagène (phase de croissance) c’est le moment ou le poil contient beaucoup de mélanine. C’est donc la phase pendant laquelle le poil est sensible au faisceau laser.
  • Une phase catagène (phase d’involution).
  • Une phase télogène (phase de repos).
  • Ces deux dernières phases ne sont pas sensibles au faisceau laser car la tige pilaire contient très peu de mélanine.
    Les poils n’étant pas tous en phase, il faut donc attendre que les poils entrent en phase anagène pour pouvoir détruire, ceci explique pourquoi il faut plusieurs séances.
    La meilleure indication pour l’épilation laser est une peau claire avec des poils foncés, mais a l’heure actuelle les nouveaux lasers permettent traiter les peaux mates et même noires (il faudra faire un test 24 à 48 h avant l’épilation)

  • Photorejuvenation
  • La photorejuvenation plus communément appelée Photorajeunissement permet, l’amélioration de la couleur et de la texture de la peau, ainsi que la diminution sensible des rides fines.

    Elle s’applique aussi à d’autres traitements tels que :

  • La réduction ou l’élimination des fines télangiectasies. Les télangiectasies correspondent à une dilatation permanente des petits vaisseaux, capillaires, artérioles ou veinules. Sur le visage, les télangiectasies peuvent évoluer en couperose. Sur les jambes, les télangiectasies peuvent évoluer en varicosités.
  • L’amélioration de la couleur de la couperose.
  • L’amélioration de la pigmentation de la peau (traite les lésions pigmentées, les taches de vieillesse et celles dues au soleil).
  • La réduction des ridules et de la taille des pores.
  • La stimulation de la production de collagène.
  • Il faut compter 4 à 6 séances espacées de trois semaines à un mois pour obtenir un résultat significatif.

  • Couperose
  • La couperose est une affection cutanée chronique qui se traduit par une inflammation et une rougeur au niveau du visage.
    Au début de l’affection cette rougeur n’est pas permanente mais rapidement elle le devient et il y a apparition de télangiectasies.

    Chez certaines personnes elle peut devenir très invalidante.

    Certains facteurs peuvent aggraver une couperose :

  • L’exposition prolongée au soleil,
  • Le changement brusque de température,
  • La consommation d’épices,
  • L’alcool,
  • Le stress, …
  • Le traitement :

    Le laser vasculaire permet un traitement optimal et rapide des petits vaisseaux qui donnent la couleur rouge sans affecter les tissus environnants.
    Cette technique ne nécessite aucune éviction sociale et donne d’excellents résultats.
    Le nombre de séance varie entre 1 et 3 en fonction du stade de la couperose.
    Chaque séance dure entre 20 et 30 minutes et doivent être espacées de 4 à 6 semaines.